camouflage

Vous êtes relogés?
On s'occupe de tout

Vous êtes relocalisés bientôt et vous avez une multitude de formalités à accomplir avant votre départ? Laissez-moi au moins vous aider avec la vente de votre propriété actuelle et vous référer à un courtier local pour vous aider avec l'achat de la future! Comprenant votre réalité, je m'engage 

1Définir vos besoins

Cette étape n'est pas une mince affaire. Commencez par faire une liste de tout ce qu'on souhaite avoir en mode pêle-mêle, et puis classez-les en ordre de priorité pour ressortir les trois premiers critères ''must-haves''. Que ce soit les trois chambres à l'étage, ou la grande cuisine ou le jardin, mettez le tout sur papier pour mieux visualiser l'ensemble. Essayez de vous limiter à trois priorités.

Ensuite, choisissez trois autres critères négociables. Un sous-sol fini, une quatrième chambre à coucher, une cuisine rénovée, etc...

Et enfin, ajoutez à votre liste trois autres critères accessoires. Ça pourrait être un abri-auto, un plancher de bois franc, de grands arbres sur le terrain, donc des éléments qu'on aimerait bien avoir, mais qu'on peut se permettre avec le temps lors de petites rénovations ou ajouts pas chers. 

2Choisir votre quartier

Selon moi, il y a deux philosophies pour aborder cette question. La première serait une logique d'investisseur qui choisirait une localisation stratégique proche des services, surtout si on a un mode de vie actif, avec des enfants à conduire plusieurs fois par semaine à gauche et à droite.

D'ailleurs, c'est la façon à privilégier lors des transferts militaires par exemple.

La deuxième est celle centrée sur nos besoins personnels. Je voudrais avoir mon petit lopin de terre à moi, pas de voisin arrière et tant mieux s'il n'y a pas de voisin en face non plus. Dans ce cas, choisir un quartier  les maisons ont de grands terrains, quitte à s'éloigner du centre-ville est l'option à envisager.

Faites une liste des infrastructures ou institutions dont vous avez besoin et il me ferait plaisir de faire les recherches pour vous. En délimitant notre rayon, on facilitera notre recherche.

Gardez en tête cependant, qu'il y a toujours moyen de s'ajuster selon l'état du marché.

3Demander un pré-qualification

Pandémie oblige ou pas, une pré-qualification hypothécaire augmentera toujours nos chances que notre offre d'achat soit acceptée. De plus, dès le départ, on aura tous les éléments pour mener les négociations entourant le prix de la propriété en vue.

Cela inclut également l'établissement d'un budget réaliste englobant la mise de fonds, les taxes foncières et scolaires, la taxe de Bienvenue, les assurances (SCHL, Hypothèque, habitation), les frais de notaire et de déménagement, par exemple.

Grâce au réseau de partenaires, je vous apporterais mon aide à cette étape dans les plus brefs délais.

Que vous ayez une préférence pour une banque en particulier, ou que vous vouliez magasiner une hypothèque avec un courtier hypothécaire, je vous référerai à la bonne personne qui prendra soin de vous expliquer le processus et répondra à vos questions.

 

 

4Visiter des propriétés

On a fait le plus grand bout du chemin! Ça y est, on visite des propriétés et on est plein d'espoir de tomber sur la perle rare. Mine de rien, cette étape demande beaucoup d'ouverture d'esprit et de projection.

Même si les courtiers vendeurs donnent généralement les bons conseils, certains propriétaires n'exécutent pas toujours ces recommandations, faute de temps, d'argent, ou toutes sortes de raisons.

Ne laissez pas filer entre les doigts la propriété de vos rêves pour une couche de peinture, un planche égratigné, un garage encombré ou un aménagement paysager qui ne l'est plus justement! 

Évidemment, si la maison est délabrée et nécessite ''de l'amour'' en langage de courtiers, et que vous n'avez pas d'amour à donner en ce moment, passez à la suivante! Il ne s'agit pas de vous compliquer la vie, si bricoler la fin de semaine ne fait pas partie de vos centres d'intérêts.

5Faire une offre d'achat

Vous êtes sous le charme d'une maison, (même si le meilleur conseil que je puisse vous donner est le fameux : ne tombez pas en amour avec la brique! ) et êtes prêts à faire une offre.

Dans un marché concurrentiel comme celui d'aujourd'hui, il faudrait être préparé mentalement à toutes les éventualités et à s'ajuster en permanence.

De plus, faire une offre d'achat s'apparente de nos jours à envoyer un CV pour dénicher un travail!

Des lettres de présentation, des photos de votre famille, et pour être vraiment ''in'', pourquoi pas une vidéo ?

Ne vous inquiétez pas, je sais que tout le monde n'est pas à l'aise avec ça, alors on choisira la façon qui convienne le mieux à votre personnalité.

Un autre élément quasi-systématique en cette période est la présence d'offres multiples. Posez-vous au préalable la question: jusqu'au êtes-vous prêts à aller pour avoir cette propriété sur la base de l'étude comparative que je vais vous fournir des ventes récentes dans le quartier. Mettez votre meilleur prix et attendons la réponse du vendeur. Si l'offre est acceptée, vous pouvez déjà penser à l'étape suivante qui est de remplir vos conditions (financement, inspection, etc...)

Sinon, soyez sans regrets, dépasser votre budget n'est jamais l'option à choisir. Next please!

Mention spéciale aussi pour l'inspection préachat. Comme conséquence de la surchauffe immobilière, certains acheteurs choisissent de ne pas inclure comme condition d'inspection croyant augmenter leur chance d'être acceptée. Si, dans les circonstances, cela peut sembler avantageux comme pratique, sachez que cette omission pourrait vous coûter cher dans le futur, si jamais un vice apparent est décelé après la signature du contrat ou un vice caché , ignoré par le vendeur, se manifeste après la vente pour la première fois.

L'exclusion de l'inspection ne protège pas le vendeur contre les recours pour vices cachés connus et qu'il aurait dû déclarer, mais il incombe à l'acheteur de prouver que ce dernier en était au courant. Bonjour la galère!

6Passer chez le notaire

Votre parcours du combattant tire à sa fin. Félicitations! Vous êtes les nouveaux propriétaires.

On passe chez le notaire, normalement en deux temps, un pour l'hypothèque et le deuxième pour signer le contrat de vente, on finalise tous les détails restants et on peut déjà commencer à penser à sa nouvelle déco. 

Sachez également que c'est l'acheteur qui choisit son notaire.

7Déménager enfin

 

L'aboutissement de l'aventure à savourer. Je continuerai à vous apporter mon soutien lors de cette étape également. Vous avez besoin de faire un petit coup de peinture, un entretien ménager professionnel, changer une serrure ou même un déneigeur? pas de problème, je ferai une recherche pour vous et recommanderai des fournisseurs des services désirés.